AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'epilespie

Aller en bas 
AuteurMessage
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: L'epilespie   Mar 2 Oct - 18:05

Bon bah j'innove et je m'incruste

voilà moi je vais parler de l'epilepsie car je me suis pas mal renseigner. en effet le 1 juillet 2007 ma chienne Palma de 7 ans à commencer à déclarer des crises d'epilepsies donc voilà tout ce que je sais.
DSL c'est un peu scientifique mais bon

L'epilepsie

INTRODUCTION

Pour commencer, il faut bien distinguer l'épilepsie des convulsions en général.
En effet, l'un des symptômes majeurs de l'épilepsie est effectivement les crises convulsives. Mais, toutes les convulsions ne sont pas dues à la présence d'épilepsie chez le chien en question.
Nous allons, pour commencer, développer l'épilepsie du chien, puis nous nous pencherons sur les autres causes de crises convulsives.

LES SYMPTOMES DE L'EPILEPSIE

L'épilepsie du chien est une maladie assez répandue chez certaines races comme le Caniche, le Labrador, le Golden Retriever....
C'est une maladie nerveuse qui évolue avec le temps et dont les premières crises peuvent passer inaperçues.
La fréquence des crises a tendance à augmenter au fur et à mesure des années.
Lors de crises convulsives, le chien tombe de côté, se met à trembler ou à pédaler, salive, fait ses besoins sous lui... C'est donc très impressionnant mais cela ne dure souvent pas très longtemps.
Après une première crise, il faut surveiller l'apparition de crises suivantes, noter les conditions de déclenchement de la crise (s'il y en a), les symptômes observés et la durée de la crise.

LE DIAGNOSTIC

Le diagnostic de l'épilepsie essentielle, repose sur l'élimination des autres causes, car il n'y a pas réellement d'examen complémentaire pour la diagnostiquer.
Le vétérinaire examinera donc votre chien, fera certainement quelques examens complémentaires (prise de sang et analyses sanguines, radiographie, ponction de liquide céphalo-rachidien), scanner éventuel), mais surtout, il vous posera des questions sur les crises qui touchent votre animal.

LE TRAITEMENT

Dans le cas d'épilepsie essentielle, une crise par mois est fréquemment considérée comme tolérable, et ne nécessite pas forcément de traitement.
Si les crises deviennent très fréquentes, plusieurs fois par mois, elles peuvent être dangereuses pour l'animal car le cerveau souffre à chaque crise (il a "chaud") et ces crises fatiguent le chien ; de plus le chien risque de se blesser si personne n'est à côté de lui pour le surveiller.
Le traitement de l'épilepsie essentielle est donc possible, mais pas systématique.
Le traitement consiste en l'administration de gouttes ou de comprimés toute la vie de l'animal, tous les jours. Le plus souvent, ce sont des barbituriques qui sont prescrits. La mise en place du traitement dépend de la fréquence des crises, de leur intensité, de leur durée.
Il est toujours préférable de suivre les conseils de votre vétérinaire, même si cela peut paraître étonnant qu'il veuille attendre avant de commencer le traitement, que les crises soient plus fréquentes.
S'il prend cette option, c'est en toute connaissance de cause. Il considère que c'est la meilleure solution par rapport à l'équilibre avantages/inconvénients : quelques crises peu fréquentes et peu intenses sont souvent préférables par rapport à une administration journalière (et donc astreignante) de médicaments qui sont des barbituriques (et qui ont comme effet secondaire de rendre l'animal moins vif, et d'avoir une toxicité potentielle pour le foie).
Un suivi régulier permet de doser le médicament dans le sang, car la posologie dépend beaucoup d'un chien à l'autre, et elle change également au cours du temps. Une fois le dosage adapté, on ne change rien tant que le chien va bien ou n'a que des crises légères.
C'est au vétérinaire, en fonction de l'état du chien, qu'il revient de décider de changement dans le traitement.

LES AUTRES CAUSES DE CONVULSIONS

De nombreuses causes peuvent être à l'origine de ces problèmes :
1. Des causes métaboliques
-> Comme une insuffisance hépatique : le foie est malade et ne peut plus éliminer facilement les toxines de l'organisme, responsables de ce genre de symptômes.
On trouve ce problème particulièrement chez les jeunes chiens (chiots ou jeunes adultes) par exemple lors de Shunt Porto-systémique. C'est une pathologie congénitale (malformation du foetus pendant la gestation) qui est due à une mauvaise vascularisation du foie qui n'est alors pas entièrement fonctionnel : seule la partie où des vaisseaux sanguins arrivent et repartent peut fonctionner.
Le foie a comme fonction principale de détoxifier l'organisme des substances liées au métabolisme (fonctionnement) de l'organisme : il transforme les déchets en ammoniaque puis en urée qui est éliminée ensuite par les reins dans l'urine.
Les déchets, lorsqu'ils ne sont pas rapidement et totalement éliminés peuvent entraîner des troubles comme des tremblements ou une salivation importante. Cette anomalie, plus fréquente chez les chiens de petite race, ne se manifeste pas dès le plus jeune âge du chiot. En effet, la zone vascularisée (fonctionnelle) son foie est capable de compenser et est assez active pour éliminer les déchets. Cependant, en vieillissant, la partie fonctionnelle n'est plus suffisamment active et les troubles apparaissent alors.
L'insuffisance hépatique peut également être observée chez des chiens âgés atteints par une maladie dégénérative du foie (comme une cirrhose) ou alors une maladie détruisant le foie, maladie pouvant être infectieuse, à médiation immune (le système immunitaire du chien se retourne contre son propre foie) ou tumorale.
-> Les crises d'hypoglycémie (manque de sucre) ou d'hypocalcémie (manque de calcium). C'est souvent le cas lors d'éclampsie de la chienne en lactation.
2. Des causes toxiques
Ingestion d'insecticides, de raticides, etc...
3. Des causes neurologiques
Il existe d'autres atteintes du système nerveux que l'épilepsie qui peuvent également être envisagées :
- hydrocéphalie,
- malformation congénitale,
- problème vasculaire,
- tumeur.

EN BREF

Si le diagnostic d'épilepsie est confirmé, et que les crises ne sont pas trop fréquentes, c'est une maladie compatible avec une vie quasi-normale du chien. Si les crises sont trop fréquentes, un traitement médicamenteux permet de juguler l'apparition de ces crises et permet donc de faire mener au chien une vie ordinaire également.

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Mar 2 Oct - 18:09

Les questions


Qu'est-ce que l'épilepsie

On appelle "épilepsie" le fait qu'un chien fasse des attaques cérébrales à répétition.
Ces attaques peuvent arriver de façon isolée dans la vie de votre animal et elles peuvent avoir des causes diverses. Elles sont un signe de maladie cérébrale de même qu'une toux est synonyme d'affection pulmonaire. Dire qu'un chien est atteint d'épilepsie ressemble au fait de dire qu'il a une toux chronique; c'est le signe qu'il existe un problème quelque part.
Tour ce qui peut endommager le cerveau dans un secteur donné peut causer l'épilepsie. Si nous pouvons identifier la cause des attaques, dire qu'elle sont dues à une tumeur cérébrale ou à un coup, nous disons que l'animal a une épilepsie symptomatique (ou secondaire). C'est-à-dire les attaques sont un symptôme d'un processus de maladie que nous avons été capables d'identifier.
Si nous avons regardé et ne pouvons pas trouver la cause, nous l'appelons épilepsie idiopathique (ou primaire). Le terme idiopathique signifie simplement que nous ne connaissons pas la cause. La cause peut avoir échappé à notre attention; Par exemple, un coup qui est trop petit pour être détecter avec des scanographies du cerveau ordinaires ou les dégâts qui sont arrivés pendant une précédente crise.
Beaucoup d'épileptiques idiopathiques ont hérité l'épilepsie : l'épilepsie est causée par une mutation dans un gène spécifique qu'ils ont hérité de leurs parents. Les chiens atteints d'épilepsie idiopathique commencent fréquemment à avoir des crises entre un et trois ans et certaines races sont prédisposées au développement de l'épilepsie. On a prouver une épilepsie héréditaire dans quelques races, pour d'autres, il s'agit d'un soupçon fort. Un des buts du Projet d'Épilepsie Canine est d'identifier des gènes responsables de l'épilepsie chez des chiens. Cela nous permettra de positivement diagnostiquer la forme héréditaire et prendra des mesures pour diminuer l'incidence d'épilepsie chez des chiens.

Est-ce que l'épilepsie est commune ?

L'épilepsie est une des maladies neurologiques les plus communes chez des chiens, mais personne ne sait à coup sûr combien elle est répandue. Certaines études estiment une augmentation de 4% du nombre de chiens atteints. Dans quelques races, l'incidence peut être plus haute et quelques familles peuvent avoir jusqu'à 14% d'épileptiques. L'épilepsie arrive moins fréquemment chez des chats et d'autres animaux de compagnie, vraisemblablement parce qu'ils n'ont pas de forme héréditaire de la maladie.

Qu'est-ce qui détermine si mon animal aura des crises ?

Personne ne sait ce qui détermine quand un épileptique aura une crise. La seule chose que nous pouvons prévoir de l'épilepsie est que c'est imprévisible. Quelques animaux de compagnie semblent avoir des attaques très régulièrement, tandis que chez d'autres, les crises semblent être précipitées par des événements spécifiques comme le stress, ou des changements du temps. Cependant, quand nous essayons d'utiliser ce qui est arrivé dans le passé pour prévoir quand la crise suivante peut arriver, nous n'avons pas d'habitude beaucoup de succès. Pour beaucoup d'épileptiques, il n'y a aucun modèle à leurs crises.
Comment peut-on diagnostiquer une épilepsie primaire ?
L'épilepsie idiopathique est un diagnostic par élimination. C'est-à-dire nous cherchons d'autres causes de crises et si nous ne pouvons en trouver aucune, nous faisons le diagnostic d'épilepsie idiopathique. Comment nous cherchons une cause sous-jacente est une question de jugement clinique. Nous recommandons toujours une étude minimale pour un chien ayant des crises. Cela nous fournira des indices d' une maladie sous-jacente possible et fournira la ligne des bases pour surveiller les effets secondaires potentiels de médicaments antiépileptiques.
Puisque votre vétérinaire ne peut pas être témoin d'une des crises de votre animal, il doit se fier à votre description de l'épisode. Cela l'aidera à décider si ces événements sont en effet des crises. D'autres problèmes comme la défaillance ou des périodes vertigineuses peuvent aussi aller et venir comme des crises et peuvent paraître semblables à l'oeil non formé. Ainsi, votre vétérinaire aura besoin une description claire de ce que vous observez pendant l'épisode pour l'aider à faire cette distinction. Il déterminera aussi quel type de crise votre animal éprouve. Notez une description de ce que vous avez vu aussitôt que possible après l'épisode. Si vous pouvez, faites une bande vidéo de l'épisode pour la montrer à votre vétérinaire ou au neurologue.
Pour exclure certaines maladies, nous aurions besoin de nouveaux tests. Si l'animal est à l'extérieur de la gamme de 1-3 ans quand l'épilepsie idiopathique commence typiquement, ou a des anomalies à l'examen que allusion d'une cause, nous recommandons fortement à un tel test. Votre vétérinaire peut vous diriger un neurologue pour certains de ces tests. Même si un animal est dans le diapason d'âge de l'épilepsie idiopathique, nous ne pouvons pas être sûrs que c'est bien l'affection qui le touche à moins que nous n'exécutions le plein complément de tests. Une étude (Podell 1995) a montré que 1/3 des chiens entre 1 et 5 ans avait une cause identifiable pour les attaques.
L'électroencéphalogramme (l'EEG) est un outil utile dans le diagnostic de l'épilepsie, mais a des inconvénients sérieux chez les animaux. Quand nous voyons des anomalies dans l'EEG, qui nous dit que c'est en effet une crise et peut nous aider à définir exactement la source. L'ennui est que ces anomalies d'EEG, comme les crises, peuvent aller et venir. Si elles n'arrivent pas tandis que nous enregistrons l'EEG, nous ne les verrons pas. L'enregistrement d'un EEG chez un animal éveillé est difficile, donc nous avons souvent à le calmer ou l'anesthésier pour obtenir un enregistrement adéquat. Les médicaments utilisées pour la sédation/anesthésie affectent aussi l'EEG. Ainsi, nous faisons souvent les diagnostics d'épilepsie basée sur les signes cliniques et n'exigeons pas la confirmation d'EEG de la maladie.

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Mar 2 Oct - 18:10

du point de vue scientifique


Qu'est-ce qu'une attaque ?

La balance des entrées d'une cellule nerveuse détermine combien elle peut être excitable

Les attaques sont causées par un courant électrique entrant comme un ouragan dans le cerveau. Des cellules normales du cerveau (des neurones) utilisent des signaux électriques et chimiques de communiquer de l'un vers l'autre. Cette communication peut ou être excitatrice, ayant tendance à activer le neurone suivant, ou inhibitrice, ayant tendance à couper le neurone suivant.
Un équilibre délicat d'entre ces deux influences sur n'importe quel neurone donné déterminent s'il va devenir activé et transmettre l'information à d'autres neurones.
Si l'équilibre dans le cerveau change trop loin vers l'excitation, trop de cellules peuvent devenir trop excitées et une attaque peut résulter. Gardez à l'esprit, nous parlons de l'excitation ou l'inhibition de neurones individuels dans le cerveau, pas de l'excitation de votre animal de vous voir quand vous rentrez à la maison. En fait, les attaques chez les chiens arrivent le plus généralement quand l'animal est détendu ou endormi, bien qu'ils puissent de temps en temps être associés à l'exercice ou l'éveil émotionnel.
un déséquilibre peut causer un véritable ouragan dans le cerveau qu'on peut observer par EEG.

Nous pouvons voir cette excitation excessive si nous enregistrons l'activité électrique du cerveau par un électroencéphalogramme (l'EEG). Sur l'EEG, l'attaque apparaîtra comme une série de pointes pointues comme les ondes d'excitation rattrapent le cerveau. Cette tempête électrique cause alors des changements du comportement et du mouvement de l'animal que nous reconnaissons comme une attaque. Il y a plusieurs types différents d'attaque selon la nature et l'emplacement de la tempête électrique
Les types d'attaques
Les attaques sont largement divisées dans deux types: les attaques généralisées et focalisées.
Dans une attaque généralisée, la tempête électrique semble surgir partout immédiatement.
Dans une attaque partielle, l'activité électrique incorrecte surgit dans un petit secteur du cerveau.
Puisque votre vétérinaire ne peut pas voir une des attaques, il comptera sur votre description de ce que votre animal fait pendant la crise pour l'aider à la classifier. Les descriptions fournies l'aideront ici à comprendre les types de crises, mais ne sauter pas aux conclusions. Décrivez pour votre vétérinaire ou le neurologue exactement ce que vous observez.
Les attaques généralisées (le grand mal)
Une attaque généralisée touche l'ensemble du cerveau simultanément

Les attaques généralisées sont divisées dans deux sous-types : attaques principales du système moteur (épilepsie) et attaques d'absence (petit Mal). L' attaque principale du système moteur est l'attaque classique. Il est aussi parfois appelé une attaque "tonic-clonic". Une attaque classique peut avoir trois phases, l'aura ou la préface, l'attaque elle-même (parfois appelé l'ictus) et comportement post-ictal (la post-attaque). Toutes les attaques n'ont pas les trois phases, mais généralement si.
Le temps le plus commun pour un chien pour avoir une attaque est quand ils sont détendus et calme. Ils peuvent même arriver d'un sommeil sonore. Les attaques peuvent arriver n'importe quand, mais s'elles arrivent seulement quand un animal est enthousiasmé ou à l'exercice, il peut indiquer un problème du cœur ou une glycémie basse.
De même que quelques chiens peuvent sentir quand leur propriétaire épileptique va avoir une rise, quelques propriétaires peuvent sentir quand leur chien épileptique va avoir une attaque. L'aura ou la préface sont un changement reconnaissable du comportement de l'animal qui alerte le propriétaire d'une attaque menaçante. Le plus généralement, l'animal qui a une aura agira sera bouleversé et inquiet. Il peut chercher l'attention de son propriétaire ou se retirer et se cacher. Cette aura peut représenter un début focal de la crise et indiquer ainsi une attaque focale, mais nous le voyons généralement dans des attaques généralisées aussi.
Quant une attaque survient, le chien se raidit et chute; il commence alors à avoir des mouvements brusques. Il ne sent pas la douleur pendant la crise et ne peut pas contrôler sa vessie ou intestins.

La crise classique elle-même est appelée une attaque "tonic-clonic". Elle commence par une raideur des muscles (la partie tonifiante). D'habitude l'animal tombera sur le côté avec les pieds allongés et la tête en arrière. Une fois que l'attaque a commencé, l'animal ne prend plus conscience bien que ses yeux puissent rester ouverts. Parfois ils vocaliseront ou le visage se figer. Les vocalisations sont involontaires et n'indiquent pas de douleur. Souvent il bavera excessivement ou il peut uriner, déféquer, ou vider ses glandes anales causant une odeur crasseuse. Il n'a aucun contrôle sur ces "accidents" et est complètement inconscient pendant la crise. Cette phase tonifiante est d'habitude très brève (moins de 30 secondes) et cède aux mouvements rythmiques (la partie clonique). Typiquement cela consiste à claquer bruyamment des mâchoires et des mouvements par saccades ou fonctionnant des membres. Souvent il ne ventilera pas bien pendant la crise et la langue peut devenir bleue. Bien que la crise puisse sembler continuer pour toujours, une attaque moyenne dure moins de 2 minutes. Si la crise continue beaucoup plus longtemps, nous devenons considérer que l'animal peut entrer dans une attaque continue (une situation d'urgence).

Comportement post-ictal

Après l'attaque, l'animal peut être couché immobile pour la durée du temps. Finalement ils reviennent sur leurs pieds. Il peut rebondir en arrière et être parfaitement normal ensuite, mais plus typiquement il y a une période de comportement post-ictal. Souvent l'animal apparaît aveugle et désorienté pendant cette phase post-ictale. Il peut marcher à pas mesurés ou courir dans la maison, rentrant dans des choses comme il va. Parfois ils ont excessivement faim et dévoreront n'importe quelle alimentation disponible. Rarement, un chien peut se comporter agressivement pendant cette période, particulièrement s'ils sont retenus. Tandis qu'un tel comportement agressif est rare, il est important de reconnaître la possibilité, particulièrement si le chien est grand et il y a des enfants dans le ménage. D'habitude ce comportement post-ictal commence à résoudre dans quelques heures après que l'attaque et le chien revient à la normale.

Variations sur le thème

Toutes les attaques généralisées ne suivent pas ce modèle. Certains ne montreront pas d'aura, mais passeront au bleu. Quelques animaux rebondissent en arrière immédiatement après l'attaque comme si rien n'était arrivé, tandis que d'autres peuvent être désorientés pendant des jours. Certains peuvent montrer seulement la rigidité tonifiante pendant la crise elle-même, tandis que d'autres peuvent montrer seulement la phase clonique avec des mouvements brusques. Plus rarement toujours, l'animal peut simplement baisser mollement à terre et être couché immobile, "une chute" plus typique d'un évanouissement, mais qui peut arriver avec des attaques.

Groupe d'attaques et statut épileptique

La plupart des attaques sont brèves et isolées, mais parfois elles peuvent être plus sérieuses. Les chiens de grande race ont tendance à avoir les groupes d'attaques. Dans ce cas, le chien aura une attaque et s'en remettra. Alors quelques heures plus tard, il en aura une autre. Il ne se remet jamais avant d'autres crises. Alors il a une autre attaque, alors une autre, et encore une autre, une autre, une autre.... Parfois cela culmine dans une attaque continue qui ne s'arrête pas, une condition appelée le statut épileptique. De temps en temps le statut épileptique peut arriver au bleu; l'animal commence à avoir une crise et ne s'arrête jamais. L'une ou l'autre voie, c'est un vrai cas d'urgence exigeant le soin vétérinaire immédiat. (Voir ce qui vous faites en cas de crise).

Effets des crises

La plupart des attaques sont brèves et avec le traitement approprié, l'animal peut mener une vie normale. Néanmoins, les attaques sont une affaire sérieuse et des attaques même courtes peuvent causer des dégâts cérébraux. Ces dégâts ont tendance à être cumulatifs dans le temps. Si les attaques sont courtes, l'effet principal est un risque accru d'une autre attaques dans l'avenir. Ainsi, il y a une tendance pour l'épilepsie à empirer dans le temps, particulièrement si elle reste non traitée.
Si une attaque continue pendant plus de 30 minutes, l'animal est susceptible de subir des dégâts cérébraux permanents sérieux. Cela peut se manifester comme un changement de la personnalité, ou la perte de mémoire pour des choses comme la vie à la maison. De temps en temps l'animal peut être tomber dans le coma suite à une attaque. L' attaque crée aussi un stress énorme sur le coeur et d'autres organes. La température de corps peut devenir très haute à cause de toute l'activité musculaire et le fait que l'animal ne peut pas se ventiler en juste proportion. Parfois le stress est trop grand et l'animal peut avoir une crise cardiaque et mourir. Heureusement c'est rare.
Crise d'absence (petit mal)
L'autre type d'attaque généralisées chez les gens est l'absence ou l'attaque de petit Mal. Les attaques de petit Mal diffèrent d'autres attaques dans plusieurs aspects importants. D'abord il y a peu de mouvement pendant une crise de Mal petit. Comme le nom "l'absence" implique, la personne perd simplement contact avec le monde pendant la crise. Elle regarde fixement avec des yeux vides qui peuvent clignoter, mais faire peu autrement. Les crises d'absence sont aussi différentes dans cela qu'elles représentent probablement une tempête d'inhibition plutôt qu'une tempête d'excitation dans le cerveau. Cela crée un modèle d'EEG unique. Cela signifie que des médicaments très différentes sont utilisés pour traiter des crises de petit Mal. Nous ne sommes pas sûrs que des attaques de petit Mal arrivent vraiment dans des animaux de compagnie. La plupart des crises qui sont appelées des attaques de petit Mal dans des animaux de compagnie sont des crises en réalité focales.

Attaque focale

Les attaques focales débutent dans une zone localisée du cerveau que nous pouvons détecter avec un EEG.

Dans des attaques focales ou partielles, la tempête électrique commence dans un secteur isolé du cerveau. Si nous enregistrons un EEG au début d'une telle crise, nous pouvons voir que la tempête commence dans une partie du cerveau. Une attaque focale peut rester locale, ou elle peut s'étendre et affecter le cerveau entier causant une attaque généralisée classique, tonic-clonic. Dans quelques cas, l'aura précédant une attaque généralisée peut en réalité être une attaque focale. Le fait que les démarrages d'attaque dans un secteur local suggèrent qu'elle peut être survenu à cause de dégâts localement. En conséquence, quand nous voyons des attaques focales, nous sommes plus inquiets des maladies qui causeront des dégâts locaux, comme une tumeur cérébrale ou une infection. Des attaques focales sont nouvelles divisées dans deux sous-types (simples ou complexes) selon où la tempête s'est produite et comment elle affecte l'animal.

Attaque focale simple


Des attaques focales simples (aussi parfois appelé des attaques du système moteur ou focales secondaires du système moteur) proviennent dans le secteur du cerveau qui contrôle le mouvement. Un signal entre comme un ouragan dans ce secteur aboutissant au mouvement du secteur du corps contrôlé par cette partie du cerveau. Le plus généralement, le visage est affecté aboutissant au crispement. C'est d'habitude limité à un côté du visage. Si l'attaque se diffuse un peu, d'autres parties du corps sur ce côté seront affectées. Par exemple, le membre de devant peut alors commencer à bouger brusquement. Pendant une attaque focale simple, l'animal est d'habitude alerte et conscient. Il peut essayer de rechercher son propriétaire, embarrassé de ce qui arrive. L'attaque peut s'arrêter là ou peut se généraliser. Si elle se généralise, l'animal perd connaissance et a une attaque d'épilepsie classique.
Exemple d'attaque focale
Des attaques focales complexes proviennentdans les secteurs du cerveau qui contrôlent des émotions et le comportement (les lobes temporels) et sont parfois appelés des attaques psychomotrices. Quand une attaque commence dans un de ces secteurs, la conscience de l'animal est changée et il se comporte bizarrement. Il peut devenir incontrôlable, s'engager dans le comportement insensé, répétitif, ou se mettre, mais plus rarement, en colère. D'autres temps, nous voyons physiquement des fonctions affectées et l'animal peut avoir la diarrhée ou des vomissements. Après une attaque généralisée typique, le comportement peu commun (comportement post-ictal) est commun et peut continuer pendant des heures. Des attaques focales complexes, comme d'autres types de attaques, sont typiquement très brèves.
Le plus souvent, un animal se comportant agressivement ou réagissant étrangement à un problème comportemental ou une certaine autre raison du changement du comportement. Si, cependant, ces changements arrivent comme des épisodes discrets et l'animal a aussi une attaque généralisée, nous pouvons être sûrs que c'est une attaque focale complexe et un désordre sera en conséquence. Les gens avec des attaques focales complexes peuvent éprouver des hallucinations. Quelques chiens ont les épisodes de gobage de mouche où ils semblent mordre aux mouches imaginaires autour de leur tête. Certains d'entre ceux-ci peuvent avoir des attaques focales complexes bien que nous ne puissions pas le dire à coup sûr



personnellement le traitemenent qu'elle suit est un traitement homeopathique qui est pas dangereux pour son organisme et très facile a supporter: Epileptyl par contre il est dégoutant et depuis juillet elle n'a pas fait encore de crise
/!\ les médicaments n'éliminent pas les crises, ils les espacent dans le temps et dans la durée des crises c'est tout!!!!

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Mar 2 Oct - 18:15

oula c'est long tout ça!!!!!

euh pour ceux qui ne sont pas courageux le premier message résume a peu près bien elephant

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
delou
cheval
cheval
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 23
Localisation : belgique=)soiron
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Mer 3 Oct - 20:12

oki bon bah je suis tres parreusseuse pour lire tout ca donc euh...faudras que je le lise mdr lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delou007.skyblog.com/
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Mer 3 Oct - 23:46

I understand!!!!! queen king

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Ulysse
poney
poney
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 29
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Jeu 1 Nov - 3:24

Moi je le savais, l'épilepsie rien ne sera nouveau pour moi puisque je travaille dans sa. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pologne.superforum.fr
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Jeu 1 Nov - 21:40

dans quoi??

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Ulysse
poney
poney
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 29
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Ven 2 Nov - 15:09

Chui auxiliaire vétérinaire donc les maladies je connais très bien et l'épilepsie aussi. lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pologne.superforum.fr
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Sam 3 Nov - 18:57

ah ok !!!

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
pruno19
poulain
poulain
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 24
Localisation : loire atlantique
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Lun 5 Nov - 19:22

cool alors tu pourra peut etre me renseigné !!
combien d'anné d'études a tu fait pour etre auxiliere veterinaire ??
ya t il une ecole ?
(jaimerai bien faire ca ) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angéla_
cheval d'or
cheval d'or
avatar

Nombre de messages : 1248
Localisation : quelque part sur notre chère Terre
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: L'epilespie   Lun 5 Nov - 19:50

cool ut pouura nous aider !!!!

_________________
'j'ai décidé je m'en vais..........'
marre des dattes j'ai les doigts qui collent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau
le cheval est un cadeau de Dieu à l'homme


Shot at 2007-11-15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://palmaetilda.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'epilespie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'epilespie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres animaux :: chiens-
Sauter vers: